La Loi du Consentement

Vous êtes le système et son assurance-vie.

Jean-Luc Mélenchon

S’ensuit alors un échange virulent duquel Jean-Luc Mélenchon a littéralement torpillé Stanislas Guérini et égratigné Marine Le Pen au passage. 

Voici l’échange :

– Guérini : « [Le peuple] a voté en 2017 ».

– Mélenchon : « Ah oui ? Vous avez dit au deuxième tour qu’il ne fallait pas voter pour elle (Marine Le Pen) parce que c’était le diable, et maintenant c’est vous qui envoyez les militaires pour charger la foule ».

– Guérini : « Je crois que vous oubliez un petit peu trop les bulletins de vote. Vous vous retrouvez là-dessus avec madame Le Pen. On voit bien la convergence qui est en train de se faire ».

– Mélenchon  : « Vous êtes (montrant Stanislas Guérini) le système et (montrant Marine Le Pen) son assurance vie, à vous deux là ».

Il existe une loi que les élites connaissent très bien, il s’agit de la loi du consentement, dans le système actuel lorsque nous votons, nous signons en réalité un chèque en blanc aux élites et de facto au système. 

Pour l’instant, il n’existe aucun contre-pouvoir réel en France.

Alors, allons-nous encore une fois consentir à nous laisser piétiner, à nous laisser humilier et railler en place publique pendant que les mêmes continue à partir en vacances aux frais de la princesse et de surcroît avec notre argent ? 

Nous pouvons et nous devons réécrire l’histoire de notre pays et c’est en remettant tout en question depuis la base vers le sommet que nous arriverons à transformer notre société vers plus d’équité où chacun sera invité à la table, une société du cercle.

Une société où l’individu est reconnu pour ce qu’il est au-delà de sa classe et non au détriment de ce qu’il produit ou encore à ce qu’il possède.

Théo Friant

StarseedAstro

A propos Théophile Friant

Lorsque j’étais plus jeune, à l’école, je me faisais railler, l’on se moquait de moi, j’étais parfois même, la cible d’attaques cruelles. Adolescent, j’ai connu la drogue, la dépression. Et à 28 ans, un accident de scooter vient bouleverser mon existence et c’est à ce moment précis que j’ai décidé de me mettre au service de la vie. Après de longues années à la recherche de mon identité et de ma place dans l’Univers, j’ai découvert que j’étais « surefficient ». La surefficience est l’hypersensibilité des sens visibles et invisibles (capacités extrasensorielles). Un cerveau multidimensionnel et hyper créatif est somme toute, une opportunité pour repenser le monde. D’où je viens, l’authenticité est la valeur la plus forte et c’est ma grand-mère, femme de coeur, entrepreneuse qui m’a montré ce chemin. À présent, je suis entrepreneur et coach, et je fédère une communauté de 30.000 followers sur Facebook. Je suis également le créateur du programme « Renaissance », programme de coaching dédié aux entrepreneurs du Nouveau Monde.

Les commentaires sont clos.